20. [Lun. 15] Les 3 mousquetaires racontés à deux en 1/2h - Comédie de cape et d'épée

Le lundi 15 mars à 19h30 à la Salle des fêtes - Durée : 45 mnLes 3 Mousquetaires raconté à deux en 1/2h

Par la Cie AFAG Théâtre

- Genre : Comédie de cape et d’épée
- Lieu : Salle des fêtes
- Durée : 45 mn

- Texte : Grégory Bron,
- Mise en scène : AfAg Théâtre
- Comédiens : Grégory Bron, Benjamin Dubayle.

La compagnie fondée par le metteur en scène
Bernard Martin s’appelle AfAg Théâtre, ça veut dire
Au fond A gauche ... Certains prétendent que le nom
est dû à la place qu’on laisse au théâtre dans la
société, allez savoir ...
Ce soir, le titre du spectacle c’est « l’histoire des trois
mousquetaires racontée à deux en une demie heure »
C’est vrai que c’est un peu long mais ils aiment bien ...

Mais c’est quand même le quatrième spectacle de
la compagnie, la troisième pièce de Grégory Bron,
l’un des deux mousquetaires et le premier spectacle
pour la rue ... bon, ça devient compliqué ...
En quelques mots :
Deux comédiens viennent raconter l’histoire des trois
mousquetaires. Ils ont une demi-heure pour
résumer les trois mille pages des trois romans de
Dumas : « Les trois mousquetaires », « Vingt ans
après », « Le vicomte de Bragelonne » et jouer tous
les personnages de cette épopée héroïque.

D’Artagnan mène le récit, il raconte sa jeunesse, son
arrivée à Paris, sa rencontre chaotique avec les
mousquetaires du roi : Athos, Portos et Aramis ; ses
duels avec Jussac et Rochefort.
Mais entre deux combats à l’épée, il arrive que les
deux comédiens ne soient pas d’accord, qu’ils se
permettent quelques revendications sociales ou des
parallèles entre la société sécuritaire imposée par le
Cardinal de Richelieu et la nôtre, celle du 21ème siècle.
S’en suit rupture sur rupture, entre fiction et réalité,
17ème et 21ème siècle, théâtre et quotidien.

Nous les avons vu se battre à l’épée sur un rythme
endiablé et nous faire rire avec un texte drôle et plein
de surprises. L’histoire revisitée !

Une belle comédie de cape et d’épée et si à la sortie,
nous avions eu bttes et épées, sans aucun doute, nous
nous serions mis nous aussi à « ferrailler » !

Venez ! n’hésitez pas à amener vos enfants mais avant,
apprenez à leur fabriquer des épées de bois !


HAUT