40. Le journal d'un fou (de Nicolaï Gogol)

Gilles Garlet Cie - Pollionnay (France)Pièce écrite en 1835 par Nicolaï Gogol, auteur dont on peut dire qu'il est l'inventeur du fantastique, un génie de la satire, mais en même temps plein d'une compassion sans borne envers les petites gens. Novateur dans la littérature russe, contemporain et grand ami de Pouchkine, c'est lui qui aura donné les sujets de méditation et d'inspiration sur la condition russe aux autres écrivains.

Gilles Garlet a mis en scène un unique personnage : un petit employé du ministère qui sombre progressivement dans la folie et qui commence par éprouver d'étranges sentiments amoureux avant de surprendre la conversation de deux chiens, puis de se prendre pour le roi d'Espagne... Un rôle que Gilles Garlet a décidé de reprendre pour une série de représentations, après une première interprétation remarquée au festival « Les Journées des Arts » de Pollionnay en mai dernier.
Cet auteur a d'une part interprété de nombreux personnages : « Topaze », « Marius », Zampano dans « La Strada », Mosca dans « Volpone », ou encore Izquierdo dans « Montserrat » et d'autre part, Gilles Garlet crée le TNT en septembre 1999. « Le visiteur », pièce d'Eric Emmanuel Schmitt permettra au TNT d'être sélectionné pour le Festival de Théâtre de Mornant « Les Allumés du Théâtre » en mai 2000. Puis, juste avant « le Journal d'un Fou », qu'il reprend en 2003 en même temps il crée la Gilles Garlet Compagnie.

Nous avons vu...

...et aimé... Dans l'univers fantasque et captivant de Gogol, la stature et la forte présence scénique d'un acteur seul au service d'un rôle hors du commun avec pour partenaires une table, une chaise et le public.


HAUT